Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 15.1807 [Cicognara Nr. 3401-15]

Seite: 69
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1807a/0115
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( % )

Planche trente-septième. — Le Martyre de S. Laurent •
tableau de Le Sueur.

Ce tableau, de quatre pieds de hauteur , avait été
peint pour une chapelle particulière de l’église deS.-
Germain-l’Auxerrois à Paris ; il passa ensuite dans le
cabinet de M. de la Live ; on ignore maintenant ce
qu’il est devenu. Il est probable , comme quelques
personnes l’assurent , qu’il a été consumé par un in-
cendie.

La perte de ce tableau , dont la composition est
admirable , et ne le cède point à celle de S. Paul prê-
chant les Ephésiens, que.Le Sueur peignit pour l’église
de Notre-Dame (1), sera toujours un motif de regrets
pour les amis des arts. On ne peut guère citer une
plus belle ordonnance , une plus heureuse disposition
cle plans et de groupes , une scène plus noble et plus
pathétique. Quant au coloris, si on peut en juger d’a-
près une copie assez bien exécutée que nous avons vue
dans le cabinet d’un artiste , il n’est pas supérieur à
celui du tableau de S. Paul, et ce n’est pas sous ce
rapport que les ouvrages de Le Sueur doivent être
proposés pour modèles.

Ce n’est pas un médiocre avantage pour le tableau
du Martyre de S. Laurent d’avoir exercé le burin de
Gérard Audi'an ; ce grand artiste, loin d’aflaibHr les
beautés, de l’original, comme il arrive à la plupart
des graveurs, en a toujours rendu avec énergie le ca-
ractère et l’expression ; et savant dessinateur, il eut le
talent d’en épurer les contours, lorsque le peintre avait
laissé échapper quelque négligence ou quelque incor-

(i) Voyez tome IX des Annales, page io5.

i5. 18
loading ...