Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 15.1807 [Cicognara Nr. 3401-15]

Seite: 73
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1807a/0121
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 73 )

Planche trente-neuvième.— La Justice, bas-relief en
marbre, dit Musée des Monumens français • par Sar—■
razin,.

Sarrazin avait exécuté quatre bas-reliefs pour déco-
rer un monument érigé à Louis XIII, par Anne d’Au-
triclie , dans l’église des Jésuites de la rue Saint-An-
toine, à Paris. Nous avons déjà publié dans ce recueil
deux de ces sujets,In Prudence et la Charité(i)(Voyez
tom. IX, pag. 63 , et tom. XII, pag. 155) j le troisième,
que nous donnons ici représente la Justice; le qua-
trième, dont le sujet est la Force, sera inséré dans ua
volume prochain.

Fin de la Notice sur les Audrans-,

Claude Audran III, le jeune ou le neveu, peintre
de grotesques, était fils de Germain, et naquit à Lyon-
en i658. Il s’établit à Pans , et obtint le titre de peintre
et de dessinateur du rùi. Il eut pour élève AntoineVat-
teau, et mourut en 1754, au palais du Luxembourg,
dont il était concierge, Son frère Benoît a gravé, d’après.
lui, quelques pièces.

Benoit Audran , frère du précédent, naquit à Lyon
en 1661. Il eut pour maître Gérard son oncle, qui le
jugea le plus habile de ses disciples. Quoiqu’il n’ait pas
égalé Gérard, il acquit néanmoins beaucoup de répu-
tation par son burin ferme et délicat , et par le: grand

nombre de pièces qu’il a publiées..

(1) C’est par erreur que nous ayons désigné'; précédemment ces
deux bas-reliefs comme faisant partie du monument de Henri do
Bourbon-Condé. La méprise-'provient de ce que le tombeau de ce
prince et celui de Louis XIII ont été érigés dans la même église ?
*t décorés des mêmes sujets , par le même artiste.

i5.

J9
loading ...