Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 15.1807 [Cicognara Nr. 3401-15]

Seite: 75
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1807a/0126
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
C 75 ) ■

Planches quarantième, quarante - unième et quarante-
deuxième. — Plan, coupe et élévation d’un projet
pour le monument à élever a la gloire de la grande
armée, sur remplacement delà Madeleine, à Paris;
par M.. V’audoyer.

Pour avoir l’intelligence de ce projet, il estnécessaire
de voir le programme qui est rapporté dans ces Annales,
vol. XIV, pag. i3.

M. Vaudojer avait déjà projeté sur Ces construc-
tions un temple en forme de rotonde, qu’il destinait à
une église, et nous en avons donné le détail dans le
VIIe volume de ces Annales, page 45. Dans l’un et dans
l’autre projet, l’artiste a scrupuleusement respecté et
conservé le portique, dont la disposition est majes-
tueuse,et véritablement monumentale : mais le dernier
projet de M. Vaudoyer ne ressemble en rien à celui
qu’il composa en 1804; car celui-la est une rotonde, et
celui que nous publions aujourd’hui est une croix
grecque de la forme la plus régulière. Ce dernier pré-
sente quatre salles qui se réunissent à un centre com-
mun, et se distribuent, la première en salle d’intro-
duction, et les trois autres en salles consacrées aux
triomphes d’Ulm , d’Austerlitz et d’Jena. Dans les jours
désignés pour les réunions, concerts, éloges, etc., ces
quatre salles se rempliraient de banquettes en amphi-
théâtre, d’où huit mille spectateurs pourraient voir
les personnes de distinction qui occuperaient le centre,
et entendre les orateurs.

Ces amphithéâtres mobiles, dont l’usage ne doit
avoir lieu qu’aux jours de fêtes, une ou deux fois par
an, ne gêneraient aucunement la circulation : elle est
entièrement conservée par le péristyle, qui lait le
pourtour de l’intérieur de l’édifice.
loading ...