Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 15.1807 [Cicognara Nr. 3401-15]

Seite: 84
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1807a/0137
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 84 )

« lise avec ses conceptions et le résultat de tant de vi-
« cissitudes est que ce qu’il y a de plus beau dans
« le Louvre est de la main de Lescot.

« Outre la pureté, la correction et la belle exécution
« des formes de ses ordonnances , de ses croisées , de
« ses frises , de ses chambranles j outre la richesse de
« sa composition , on ne saurait trop y vanter la per-
« fection de la sculpture , soit en ornement, soit en
« figures. On y voit, au-dessus des portes , des figures
« de bas-relief de la main de Jean Goujon, qui sont
« de sa plus belle manière.

« La salle qui occupe à rez-de-chaussée toute cette
« partie , la seule qui soit aujourd’hui en entier de
« Lescot , possède encore un bel ouvrage de Goujon :
« c’est un tribune soutenue par quatre caryatides de
« ronde-bosse , d’une proportion colossale ». ( Descrip-
tion de Paris et de ses Edifices ; par J. G. Legrand , ar-
chitecte des monumens publics , et par C.P. Lan-
don, peintre, ancien pensionnaire de l’académie de
France à Rome. Tome Ier , IIe partie, page 33 (1). )

(1) Deux volume in-8°, avec plus de 100 planches gravées et
soigneusement ombrées en taille-douce. Prix 18 fr. chaque vol. A
Paris , chez C. P. Landon } rue de l’Université , n° 19 9 vis-à-vis
la rue de Beaune.
loading ...