Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 15.1807 [Cicognara Nr. 3401-15]

Seite: 87
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1807a/0142
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 87 )

Planche quarante-sixième. — Sainte Cécile, chantant les
louanges du Seigneur ; Tableau de la Galerie du Musée,
par Jacques Cavedone.

Le Musée ne possède que deux tableaux de la
main de Cavedone. Le premier, qui représente S. Eloi
et S. Pétrone implorant la Vierge , a été inséré dans
le XIIIe volume de ces Annales, page 97. Le second ,
dont le sujet est Sainte Cécile cliantant les louanges
du Seigneur, est, comme toutes les productions du
bon temps de ce maître, d’une grande manière, d’un
goût noble , d’un pinceau large et facile , et digne
en tout d’Annibal Carache, qu’il imita particulière-
ment, et à qui l’on attribua souvent les tableaux de
son élève.

Les grands ouvrages de Cavedone, la plupart h
fresque, sont dans les principales églises de Bologne
et au palais Marescalchi dans la même ville ; à Parme,
dans le palais du duc; et au palais Scotti, à Plaisance.

Le duc d’Orléans possédait deux tableaux de Cave-
done: une Vierge avec l’Enfant Jésus, S. Etienne et
S. Ambroise, et une Junon endormie. Ces morceaux
ont passé en Angleterre.

Le tableau de S. Eloi et de S. Pétrone a été gravé
par Mitelli. C’est à peu près la seule estampe connue
d’après Jacques Cavedone.
loading ...