Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 15.1807 [Cicognara Nr. 3401-15]

Seite: 93
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1807a/0151
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
C 93 )

Planche quarante—neuvième. — Jésus à la Piscine j
Tableau du Musée de Versailles, par Bon Boullongne.

« La fête des Juifs étant arrivée, Jésus s’en alla à
« Jérusalem. Or il y avait à Jérusalem la piscine des
« brebis , qui s’appelle en hébreu bethsaïade, qui avait
« cinq galeries, dans lesquelles étaient couchés un grand
« nombre de malades, d’aveugles, de boiteux et de
« ceux qui avaient les membres desséchés, et qui tous
« attendaient que l’eau fut remuée. Car l’ange du Sei-
« gneur, en un certain temps, descendait dans cette
« piscine et en remuait l’eau, et celui qui y entrait
« le premier après que l’eau avait été ainsi remuée ,
h était guéri , quelque maladie qu’il eût. Or il y avait
ci là un homme qui était malade depuis trente-huit
h ans. Jésus l’ayant vu couché , et connaissant qu’il
«était malade depuis fort long-temps, lui dit: Vou-
« lez-vous être guéri ? le malade lui répondit : Sei-
« gneur, je n’ai personne pour me jeter dans la pis-
« cine après que l’eau a été troublée , et pendant
« que je me mets à y aller, un autre y descend avant
«moi. Jésus lui dit : Levez-vous, emportez votre
« lit et marchez, et cet homme fut guéri à l’instant,

« et prenant son ht, il commença à marcher_»

( Evangile selon S. Jean , chap. V. )

Tel est le sujet de ce tableau , l’un des meilleurs
de Bon Boullongne. Il fait pendant au Centenier , peint
par Louis de Boullogne son frère : nous en avons in-
séré le trait dans le volume précédent, page 53. Ces
deux tableaux proviennent de l’église Notre-Dame de
Paris. On présume qu’ils seront rendus à leur première
destination.
loading ...