Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 16.1808 [Cicognara Nr. 3401-16]

Seite: 17
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1808/0027
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( !7 )

Planche cinquième. — Ptolomée donne la liberté aux
Juifs; Tableau de la Galerie du Musée, par Noël
Coypel.

Après avoir pris possession du trône d’Egypte , Pto-
lomée Philadelphe avait donné la liberté aux es-
claves juifs qui étaient dans ses états. Ils étaient au
nombre de cent vingt mille, et Ptolomée avait fixé à
cent vingt mille dragmes la rançon de chacun d’eux.
Ses trésoriers la paient aux maîtres : ceux-ci réclament
la même somme pour les enfans, comme s’ils eus-
sent été compris dans l’édit du roi.

Ce tableau , dont les figures ont moins d’un pied de
proportion, pourrait, sous ce rapport, être regardé
comme une esquisse, si la touche, quoique libre et
franche, n’était pas aussi soignée. Il est d’une belle
ordonnance, et composé dans le goût du Poussin ou de
Lesueur, dont l’artiste paraît avoir cherché à se rap-
procher. Le dessin en est ferme et correct, les têtes
ont beaucoup de caractère, et les draperies sont gran-
dement ajustées; le coloris en est assez bon, l’effet n’a
rien de piquant, mais il est simple et naturel. On voit
au même Musée le pendant de ce tableau , dont le sujet
est la Prévoyance d'Alexandre Sévère : il sera publié
dans la suite de cet ouvrage.

Noël Coypel, originaire de Cherbourg en Norman-
die, naquit à Paris en 1628. Placé de bonne heure
chez Poncet, élève de Youet, il quitta bientôt son
maître, qui l’occupait beaucoup plus de ses affaires
domestiques que de la peinture. Il revint à Paris, et
loading ...