Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 16.1808 [Cicognara Nr. 3401-16]

Seite: 57
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1808/0087
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 57 )

Planche vingt-septième. — La Purification ; Tableau de
la Galerie du Musée , par Rubens.

« .... Et le temps de la purification de Marie étant
« accompli, selon la loi deMoyse, ils le portèrent à
.1 Jérusalem pour le présenter au Seigneur, etc. >•

( Evangile selon S. Luc, chap. 1 r. )

Ce tableau et son pendant, qui représente la Visi-
tation. servaient de volets au fameux tableau de la
Descente de Croix. Ils étaient autrefois à la cathé-
drale d’Anvers, et font maintenant partie du Musée.
Nous trouvons dans une histoire très-détaillée de la vie
de Rubens, imprimée à Bruxelles en 1771, quelques
particularités sur ces trois tableaux.

« Ce superbe dôme (la cathédrale d’Anvers ) est ri-
chement décoré par cinq tableaux de Rubens , parmi
lesquels brillent deux de ses chefs-d’œuvre. Le pre-
mier se trouve à l’autel des arquebusiers, attenant
le vestibule de la croisée méridionale de cette cathé-
drale.

« Mais avant d’étaler l’excellence de ce chef-d’œuvre,
on se persuade que les curieux ne seront pas fâchés
de savoir par quelle heureuse aventure les arquebu-
siers possèdent ce prodige de l’art pittoresque,dont la
renommée a sonné tant de b rayai) s éloges.

<> P.-P. Rubens , gracieusement détourné par les ar-
chiducs Albert et Isabelle de son projet de retourner
en Italie , résolut, pour se fixer à Anvers, de s’acheter
une maison, pour y poursuivre son inclination natu-
relle pour la peinture et la culture des belles-lettres ;
et ayant profité d’une belle occasion, trouva la distri-
loading ...