Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 16.1808 [Cicognara Nr. 3401-16]

Seite: 63
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1808/0096
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 63 )

Planche trentième. -—La Conquête de la Franche-Comté ;

Bas-relief du Musée des Monumens français, par

Desjardins.

On voit, au Musée des Monumens français, une
colonne triomphale dont le soubassement est orné des
quatre bas-reliefs en bronze qui décoraient le pié-
destal de la statue de Louis XIV, à la place des Vic-
toires. Le premier représente le Passage du Rhin, en
1672 (*); le second, la Paix de Nimègue, en 1667;
le troisième, la Conquête de la Franche-Comté (elle
fait le sujet de la planche ci-jointe )-7 le quatrième, le
Traité de la France avec l’Espagne , en 1662. Ces
quatre bas-reliefs, dont les figures ont environ deux
pieds et demi de proportion, sont de la main du même
artiste, Martin van Den Bogaërt, dit Desjardins,
sculpteur français. Il était l’auteur de la statue de
Louis XIY couronné par la Victoire, beau monu-
ment, qui a fait honneur à notre école.

Fin de l’Anecdote sur Rubens.

« Les premiers jours que tous ces beaux Christophes
furent exposés à la cathédrale , les peintres, les
curieux, et les principaux de la ville, fendirent la
presse pour entrer. Les applaudissemens éclatèrent
dans toute la ville, et chacun chanta les louanges du
peintre^ On n’avait pas encore vu d’ouvrage aussi
parfait dans les Pays-Bas.

«Le maréchal de Yilleroi s’est donné beaucoup de

(*) Ce morceau a e'te’ publie' fome XIV, page a3.

16.
loading ...