Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 17.1809 [Cigognara Nr. 3401-17]

Seite: 47
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1809/0073
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 47 )

Planche vingt-troisième —Athalie et Joas; Dessin par

M. C lia u cl et.

Ochosias , roi de Juda, ayant été tué par Jeliu ,
Athalie, sa mère , femme impérieuse, voulant régner,
fit cruellement tuer tous les enfans du roi mort. Mais
la sœur d’Ochosias ayant pris son neveu Joas , fils du
prince son frère, qui était encore tout petit, elle le cacha
et le fit nourrir en secret. Lorsque Athalie eût régné
ainsi durant sept ans, le grand prêtre Joi'ada (ou Joad )
crut qu’il était temps de déclarer à tout Juda qu’il avait
un roi légitime, à qui Athalie avait enlevé la couronne
par violence , après lui avoir voulu ôter la vie. Il fit
donc amener le petit Joas dans le temple, où il fut
reconnu de tout le peuple pour le prince légitime , avec
de grands cris de réjouissance. Athalie voyant cette
conjuration, comme elle l’appelait, et voulant l’étouffer
dès sa naissance , courut au temple où était le jeune
roi, mais elle y fut tuée, et Joas régna en paix, n’étant
âgé alors que de 7 ans.

L’artiste a pris pour motif de sa composition le
moment ou Athalie, soupçonnant une conspiration, fait
venir le petit Joas et l’interroge.

ATHALIE.

Mais de vos premiers ans quelles mains ont pris soin?
j o a s.

D ieu laissa-t-il jamais ses enfans au besoin?

Aux petits des oiseaux il donne la pâture ,

Et sa bonté' s’étend sur toute la nature.

Tous les jours je l’invoque, et d’un soin paternel,

Il me nourrit des dons offerts sur son autel.

ATHALIE.

Quel prodige nouveau m’éclaire et m’embarrasse,

La douceur de sa voix , son enfance, sa grâce,

Font insensiblement, à mou inimitié,

Succéder.... Je serais sensible à la pitié 1

( Athalie, acte II, scène VH. }

i3

ire Coll. T. Compl»
loading ...