Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 17.1809 [Cigognara Nr. 3401-17]

Seite: 48
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1809/0074
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 48 )

Planche vingt - quatrième. -— Décoration d'une des
Portes du Cloître des Chartreux ; par Le Sueur.

Cette porte, pratiquée dans une des arcades du
cloître, conduisait au chœur des religieux. Le cham-
branle est orné d’un fronton au-dessus duquel sont assis
deux en-fans tenant un médaillon où se trouve l’image
delà Vierge. Deux figures d’hommes, en forme de caria-
tides, et drapées dans un style plein de noblesse et de
gravité, forment le support du froton. Ces figures , de
même que l’architecture, sont peintes en grisaille :
on y reconnaît le grand goût de Le Sueur et sa touche
facile.

Lorsqu’on enleva, il y a plusieurs années , les pein-
tures du cloître, on laissa subsister celle dont nous
donnons ici le trait, soit qu’on y mît peu d’importance ,
parce qu’on la considérait simplement comme objet de
décoration, soit qu’on voulut éviter les frais d’une nou-
velle porte. Il est même probable qu’elle y serait encore
si l’on n’eût enfin démoli le cloître et l’église pour
agrandir le jardin du Sénat. Nous ignorons ce qu’est
devenu ce morceau, qui méritait d’être conservé»
loading ...