Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 17.1809 [Cigognara Nr. 3401-17]

Seite: 60
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1809/0095
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
C 60 >

Planche trente-quatrième. — La Nativité ; tableau de la
Galerie du Musée; par Benedetto Castiglione.

Gio Benedetto Castiglione, dit à Gênes, sa patrie,
il Grechetto, et en France le Benedette; naquit en 1616.
Il s’appliqua d’abord à l’étude des belles-lettres, mais
l’amour de la peinture prévalut'- après avoir passé de
l’école de Gio Battisia Piàlggi ; chez lequel jl refeta peu ,
dans celle de Gio Andrea de Ferrari, où il travailla plu-
sieurs années, il se-distingua par ses tabléauxmt ses
gravures, et profitant du Séjour que Yandick fit a
Gênes, il reçut de ce grand peintre des leçon-s qui le
mirent à même de perfectionner son talent. Le Bene-
dette voyagea pour étudier les ouvrages des plus grands
maîtres, il travailla long-temps a Rome-, passa a Naples,
à Florence, à Parme, à Venise, et se fixa Onlin à Man-
toue. Il se mit au service du duc, qui l’honora d’une
bienveillance particulière , et le chargea d’embellir son
palais. Le Benedette mourut dans cette dernière' villa,
en 1670, âgé de 54 ans. Un bon goût -de npuleur j uné
manière spirituelle, font rechercher les ouvrages de ce
peintre.il a excellé sur-tout à représenter les animaux ,
et les accessoires dits objets de nature morte ; et il a
choisi de préférence les compositions où il pouvàit en
introduire le plus convenablement. 1 " :

Le tableau dont nous donnons ici îè: trait fais aï t
partie de l’ancienne collection du roi. Lés figures ont
environ deux pieds de proportion. Le coloris en est
chaud et brillant, la touche molle et uniforme, Le
dessin laisse à desirer plus de correction et de noblesse.
loading ...