Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 17.1809 [Cigognara Nr. 3401-17]

Seite: 64 0
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1809/0103
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( U )

Planche trente-huitième. — Sainte Famille dans un
paysage • Tableau de la Galerie du Musée, par le
Poussin.

Sainte Elisabeth, assise aux genoux de la Vierge ,
présente son fils à l’Enfant-Jésus qui lui tend les bras
et le caresse. S. Joseph, debout et les mains jointes,
contemple avec ravissement cette scène gracieuse.
Le fond du tableau présente une ville sur les bords
d’une rivière ou d’un lac ; des montagnes et des
roches escarpées s’élèvent à l’horizon , et se déta-
chent sur un ciel nébuleux.

Ce tableau, d’un caractère doux et silencieux , an-
nonce , par la manière dont il est touché , une produc-
tion du meilleur temps du Poussin. L’effet en est vi-
goureux, le pinceau ferme, mais sans cette sécheresse
€t cette dureté qu’on remarque quelquefois dans les
premiers ouvrages du Poussin.

Cette Sainte Famille faisait partie de l’ancien ca-
binet du roi , et a été gravée par Pesne. On trouve
dans l’estampe de ce graveur célèbre , qui a rendu avec
le plus de vérité les beautés particulières au Poussin,
uu burin large , une touche savante, facile et éner-
gique, qu’on ne saurait trop recommander aux graveurs
de l’école actuelle.
loading ...