Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 17.1809 [Cigognara Nr. 3401-17]

Seite: 92
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1809/0156
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 92 )

Planche soixante-sixième. —-Mort d’Eriphyle ; Dessin da
M. Gérard.

Agamemnon a consenti au sacrifice d’Iphigénie. La
jeune princesse a été arrachée des bras de sa mère, et
conduite à l’autel. L’armée demande sa mort , Achille
accourt pour la défendre :

ULYSSE.

}Vfais quoique seul pour cite , Achille furieux
Epouvantait l’armée et partageait les dieux.

Déjà de traits en l’air s’élevait un nuage ,

Déjà coulait le sang , prémices du carnage.

Entre les deux partis Calehas s’est avance',

L’œil farouche , l’air sombre, et le poil hérissé;

Terrible , et plein du feu qui l’agitait sans doute ,

* Vous, Achille , a-t-il dit, et vous Grecs, qu’on ip’écoii te,

« Le dieu qui maintenant vous parle par ma voix,

«ï M’explique son oracle et m’instruit de son choix.

« Un autre sang d’Hélène', une autre Iphigénie,

« Sur ce bord immolée y doit laisser la vie.

•k Elle me voit, m’entend ; elle est devant vos yeux ,

<k Et c’est elle , en un mot, que demandent les dieux, »,

Ainsi parle Calehas. Tout le camp , immobile ,

L’écoute avec frayeur et regarde Eriphyle.

Elle était à l’autel, et peut-être , en son cœur ,

Du fatal sacrifice accusait la lenteur.

L’armée à haute voix se déclare contre elle ,

Et prononce à Calehas sa sentence mortelle,

Déjà pour la saisir Calehas lève le bras.

Arrête , a-t-elle dit, et ne m’approche pas.;

«• Le sang de ces héros dont tu me fais descendre,

« Sans tes profanes mains saura bien se répandre. »,
Furieuse, elle vole , et sur l’autel prochain
Prend le sacré, couteau , le plonge dans son sein.

A peine son sang coule et fait rougir la terre.

Les dieux font sur l’autel entendre le tonnerre ,

Les vents agitent l’air d’heureux frémissemens,

Et la mer leur répond par ses mugissemens :

La rive au loin gémit , blanchissante d’écume;

La flamme du bûcher d’elle-même s’allume;

Le ciel brille d’éclairs , s’entrouvre , et parmi nous
Jette une sainte horreur qui nous rassure tous.

Iphigénie, acte V , scène dernière.
loading ...