Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 17.1809 [Cigognara Nr. 3401-17]

Seite: 94
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1809/0160
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 94 )

Planche soixante-huitième. — Trois Anges apparaissent
à S. Bruno ; tableau de la Galerie du Sénat, par
le Sueur.

Trois Anges se présentent à S. Bruno pendant son
sommeil, et l’instruisent de ce qu’il doit faire. C’est
d’après cette vision , dit l’histoire de ce saint, qu’il prit
la résolution de se retirer dans les montagnes du Dau-
phiné , pour y fonder un monastère.

Cette composition est l’une des plus simples et néan-
moins l’une des plus remarquables de la collection con-
nue sous le titre de Cloître des Chartreux. L’exécution
en est pleine de grâce et de finesse. Le groupe des trois
Anges est d’une légèreté admirable, d’un dessin svelte
et correct, à l’exception de quelques négligences dans les
extrémités. L’attitude de S. Bruno est aussi noble que
vraie ; mais on désirerait plus de jeunesse dans ses traits:
on pourrait même reprocher à le Sueur de ne s’être
point assez attaché h conserver dans cette suite de ta-
bleaux historiques la physionomie du personnage prin-
cipal , et à en graduer le caractère selon les différentes
époques de sa vie.

Le vêtement du saint , les rideaux et la couverture
du lit sont d’un bleu vif. Mais cette uniformité de
teintes , qui paraîtrait devoir produire un effet dur et
monotone, est si bien ménagée, ou si heureusement
compensée par l’art avec lequel les diverses draperies
sont ajustées et variées dans leurs plis , qu’elle semble
ajouter encore au caractère de candeur et de mysticité
qui distingue ce tableau. Il était assez bien conservé ;
mais les parties restaurées ne l’ont pas été peut-être
avec assez de précaution.
loading ...