Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 17.1809 [Cigognara Nr. 3401-17]

Seite: 122
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1809/0216
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 122 )

Planche quatre-vingt-seizième. *— L'union des Arts et
de la Venté j Tableau de M. Landon.

Apollon s’unissant à la Yérité , qu’on a coutume de
représenter nue , et la couronnant de laurier , offre
un emblème sensible du but que doivent se proposer
tous ceux qui se livrent à la culture des beaux-arts ,
l’imitation vraie de la nature; mais cette imitation
doit être dirigée par le goût, et le goût exclut les vé-
rités communes.

Un camée antique , publié dans le Muséum Fia-
rentinum, représentant Vénus et Adonis ou un autre
sujet de même nature , a fourni à l’auteur du tableau
la pensée de son sujet. Il s’est permis de légers chan-
gemens pour motiver l’action des deux personnages
allégoriques , et quelques accessoires qui devaient ,
avec l’aide du clair-obscur et du coloris, constituer
un morceau de peinture. Celui-ci a été exposé , il y a
quelques années au Salon du Louvre , et gravé par
M. Audouin , auteur de plusieurs estampes dont l’exé-
cution ferme et correcte le place au rang des ar-
tistes les plus distingués.
loading ...