Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 2.Coll..1821

Seite: 5
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1821/0011
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
AVERTISSEMENT.


Lorsque nous fîmes paraître , en 1813, le
tome III de ia seconde collection, partie ancienne,
nous annonçâmes la prochaine publication du qua-
trième et dernier volume de cette même partie,
lequel devait être exclusivement destiné aux pro-
ductions de la renaissance de Vart; mais alors il
était impossible de prévoir que i’immense collection
du Musée français serait bientôt démembrée dans
toutes ses parties, et qu’une certaine quantité de
morceaux inédits que nous avions l’intention de
faire dessiner, seraient rendus à leurs anciens pro-
priétaires avant que nous pussions nous mettre à
l’ouvrage. Cependant nos souscripteurs regretteront
peu que notre projet n’ait pas reçu son exécution,
lorsqu’ils auront parcouru ce quatrième et dernier
volume; ils y trouveront non-seulement le choix le
plus soigné de cesproductionsprimitives en nombre
suffisant pour donner une idée de l’époque que Ton
est convenu de citer comme celle de la renaissance
de i’art (car, dans les temps même les plus bar-
bares , la peinture ne cessa jamais d’être cultivée en
Italie, soit par des artistes grecs, soit par leurs
élèves), mais encore environ trente morceaux de
maîtres dont il n’a pas été question dans les volumes
loading ...