Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 2.Coll..1821

Seite: 18
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1821/0030
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 18 )

Circoncision par Jules Romain, il ïe fit présenter au
Prince par un nomme Hérault, et le fit acheter 20,000 liv.
M. de Louvois, averti par Mignard, rival de Le Brun,
rendit compte de cette action à sa Majesté, qui en fut
si indignée, qu’elle défendit à Le Brun de paraître à la
cour. On ajoute que cet artiste célébré, ne pouvant
supporter les reproches sangïans dont ïe ministre l’avait
accable, tomba malade à sa maison de Montmorency, et
qu’on ïe ramena à Paris, aux Gobeïins, où iï mourut.
Ce trait est une calomnie absurde : Lepicie, dans son
Catalogue des tableaux du Roi, dit expressément, en
parlant de ïa Circoncision par Jules Romain : « Après
» ïa mort de M. Fouquet, surintendant des finances, à
» qui ce tableau avait appartenu, M. Le Brun, qui l’avait
» acheté', le vendit au Roi. »
loading ...