Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 2.Coll..1821

Seite: 19
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1821/0032
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 19 )

Planche 7.e — S. Bruno enseigne la théologie dans les

écoles de Reims; tableau du cloître des Chartreux, par

Le Sueur.

Ne' à Cologne, vers l’an 1040, d’une famille noble et
ancienne, qui subsistait encore en Allemagne au milieu
du xvill.e siècle , S. Bruno fut élevé, sous les yeux de
ses parens, dans l’école de la collegiale de Saint - Cu-
nibert, où depuis il fut pourvu d’un canonicat. Attire
par la réputation dont jouissait alors l’école de Reims,
il y parcourut avec distinction îa carrière de toutes les
sciences, et il excella sur-tout dans la théologie. L’arche-
vêque Gervais, ravi de ses progrès et de sa sagesse
exemplaire, lui conféra d’abord la dignité de scolas-
tique, dont dépendait l’instruction des clercs; puis celle
de chancelier, qui lui donnait la direction des écoles pu-
bliques de la vide et l’inspection sur toutes les grandes
études du diocèse. II eut pour disciples des hommes qui
rendirent son nom célèbre, et dont plusieurs furent de-
puis élevés aux plus éminentes dignités de l’église ; entre
autres, Odon , qui devint pape sous le nom d’Urbain II».
et qui l’appela près de lui en 1089, pour s’aider des
conseils de son ancien maître dans le gouvernement de
l’église.

Ce tableau complète la suite des vingt-deux sujets de
la galerie des Chartreux, dont les vingt-un premiers se
trouvent disséminés dans les volumes précédens; il
est le cinquième dans l’ordre de la collection. On ne
peut en citer aucune aussi nombreuse dont les différens
tableaux se trouvent dans une harmonie plus parfaite sous
loading ...