Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 2.Coll..1821

Seite: 26
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1821/0042
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 26 )

le témoigné î’inscription suivante, mise par le peintre au
bas de son tabîeau :

GREGORIO XV PONT. MAX.

JO. FRANC.s BARBERIUS CENTENSIS
FACIEBAT MDC. XXIII.

Satisfait des ouvrages que le Guerchin avait faits pour
ses neveux à la vida Ludovisi, Grégoire vouîut qu’il eut
part aux grands tableaux qu’il faisait exécuter alors pour
ï’eglise cle Saint-Pierre. Celui de l’autel de S.te Pétronille
lui tomba en partage; il le peignit rapidement. Le ta-
bleau, termine7 en 1623, l’année meme de la mort du
souverain pontife, fut mis en place, et y resta jusqu’à
ce qu’ayant été exécuté en mosaïque, il fut transporte
au palais de Monte-Cavallo. Le Musée royal possède la
planche de cette belle composition , très-bien gravée par
N. D origny.
loading ...