Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 2.Coll..1821

Seite: 30
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1821/0048
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
peintures du réfectoire, un S. Romuald, grave par Diane
de Mantoue. Domenico Corradi était ne en 1441; il
mourut en 1495. Ridoîfi son fils, qui était aïors trop
jeune pour avoir pu être son élève, reçut quelques leçons
de David son oncle. Comme nous donnerons dans ce
volume ïe trait d’un tableau de Ridoîsi, nous lui réservons
un article particulier. Quant à David, il s’appliqua spé-
cialement à la mosaïque. Le plus jeune des trois frères ,
et l’auteur du tableau dont nous donnons ici la gra-
vure, Benedetto, pour éviter les effets de la jalousie de
Domenico, vint en France, y travailla beaucoup pïus
qu’en Italie, et retourna dans sa patrie jouir de la for-
tune et des'Iionneurs qu’iî avait acquis dans son voyage.

Le tableau de Benedetto , qui fait le sujet de cet article ,
intéresse plus par son ancienneté que par ïe mérite de
i’exécution : il n’offre ni grâce ni beauté, et l’on y trouve
un mauvais goût de dessin, des têtes incorrectes, et des
draperies un peu dures, quoique assez bien modelées.
II est peint sur bois; les figures ont environ quatre pieds
de proportion.
loading ...