Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 2.Coll..1821

Seite: 36
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1821/0057
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 36 )

aurait pu le perdre, si son innocence n’eut pas été re-
connue. Ses accusateurs furent punis. Pendant le peu
de temps qu’il passa en prison, il dessina, pour se désen-
nuyer, avec un charbon et contre le mur d’une chambre,
l’image de la Vierge tenant son fds, et que Ton trouva si
belle, que le cardinal François Barberini alla exprès la
voir. Elle est restée long-temps dans le même lieu, avec
une lampe allumée au-devant : les prisonniers allaient y
faire leur prière. Cette anecdote a fourni le sujet d’un ta-
bleau qu’un de nos meilleurs peintres de genre, M. Granet,
a exposé, il y a quelques années, au salon du Louvre
loading ...