Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 2.Coll..1821

Seite: 38
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1821/0060
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 38 )

où cet artiste fit un îong séjour; il y copia même différons
chefs-d’œuvre des grands maîtres. II est possible que
ce morceau, que nous regardons comme son meilleur
ouvrage, mais que nous ne voyons cite' par aucun histo-
rien , ait été peint en Italie, ou immédiatement après le
retour de Colombel en France : ceux qu’il a exécutés
depuis sont dans un tout autre style. Parmi ces derniers
on distingue un Orphée jouant de la lyre, Moïse sauvé
des eaux, Moïse défendant les fdles de Jéthro, et Jésus
guérissant les deux aveugles de Jéricho. Colombel fut
principalement employé à la décoration des appartemens
de Versailles
loading ...