Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 2.Coll..1821

Seite: 50
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1821/0078
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
sonne de Benvenuto Ceïiini, joaillier et sculpteur slo-
rentin. Le Roi avait ordonne' à Benvenuto une statue co-
lossale pour une fontaine. Cet artiste ayant négligé' de
faire voir son modèle à la duchesse d’Etampes, maîtresse
de François I.er, avant de le montrer au monarque, cette
dame lui fut toujours contraire, et favorisa maître Roux.
Elle empêcha le Roi d’aller voir, pendant le jour, dans
la galerie de Fontainebleau, un Jupiter de la main de
Cellini, qu’elle avait fait mettre exprès à côte' des belles
figures antiques qui aA'aient été envoyées de Rome. Le
sculpteur, qui s’aperçut de l’artifice, conçut, aux ap-
proches de la nuit, l’idée d’éclairer la figure avec un ssam-
beau placé au-dessus ; ce qu’il exécuta. La duchesse et
le Rosso furent surpris du grand efset que produisait la
lumière, et ne purent empêcher le Roi et toute la cour
de combler de louanges Cellini. Dans la suite, maître
Roux, aidé de la duchesse d’Etampes, trouva le moyen
de nuire à son rival, et parvint même à le faire congé-
dier.
loading ...