Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 2.Coll..1821

Seite: 62
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1821/0096
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
Ces trois tableaux, peints sur bois, et réunis dans un
seul cadre, ont été exécutés vers l’an 1490; ils étaient
places à Savone dans la chapelle sépulcrale qui avait été
érigée par Sixte IV pour renfermer les cendres de sa
famille. Lanzi a cite ce tableau. « Quoique l’histoire ne
» fasse pas mention de Massone d’Alessandria, ajoute
» le même auteur , iï faut croire qu’il était regarde
» comme un des meilleurs peintres de son temps, puis-
» qu’il fut employé à un travail de cette importance, et
» qu’il en fut noblement récompensé. » On lui donna cent
quatre-vingt-douze aucati di caméra, qui valent un peu
plus que les autres ducats, et qui formaient alors une
somme considérable. Massone vivait en 1490.

Ce tableau, exécuté avec soin , mais avec la sécheresse
qui caractérise les productions de cette époque, est îe
seul que îe Musée possède de ce maître. Selon l’usage
très-ancien, mais qui était encore celui des peintres de
son temps, Massone employa la sculpture et ia dorure
pour donner plus d’éclat et de magnificence à ses ou-

vrages.
loading ...