Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 2.Coll..1821

Seite: 76
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1821/0117
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 76 }

Planche 36.e— 1. ha Vierge, l’Ensant Jésus et
S.te Anne ; 2. la Sainte Fa?nille : tableaux de
Jacques Blanchard.

Ces deux tableaux, dont les figures sont un peu moins
grandes que nature, ont été peints, selon toute appa-
rence, dans le temps où Blanchard essayait de former
son coloris sur celui des peintres vénitiens. Le ton de ces
deux derniers morceaux est plus brillant, plus chaud,
que celui du tableau precedent, et îa touche en est pius
ferme. C’est pour cette raison qu’ils pourraient être pré-
férés par un certain nombre d’amateurs : toutefois , nous
ne partagerions pas entièrement leur opinion ; les carna-
tions de ceux-ci nous semblent exagérées, et tirer un peu
sur îc rouge, le jaune et le roux. En voulant imiter le
Titien ou le Tintoret, Blanchard a outré leur manière,
qui est beaucoup plus simple et plus vraie.
loading ...