Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 2.Coll..1821

Seite: 95
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1821/0151
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 95 )

Planche 50.e — Le Christ mort sur les genoux de la
Vierge; tableau de Le Brun.

On reproche quelquefois à Le Brun la mollesse de
la touche; mais il est bon de remarquer que ce defaut
n’existe guère que dans les ouvrages pour lesquels il a
été oblige d’emprunter le pinceau de ses elèves, ainsi
que l’ont fait généralement les peintres chargés de tra-
vaux nombreux. A la fermeté qui distingue le morceau
dont nous donnons ici la gravure, au soin avec lequel
tous les détails en sont rendus, on ne peut douter qu’il
ne soit entièrement de la main de Le Brun. Le corps
du Christ est lumineux : mais le reste du sujet paraît
avoir été sacrifié à la figure principale; et peut-être ce
tableau est-il plutôt un morceau d’étude qu’une compo-
sition destinée à la décoration d’un autel. On pourrait
croire encore que Le Brun le peignit peu de temps après
avoir quitté l’école de Vouet.
loading ...