Musée et l'Ecole Moderne des Beaux-Arts <Paris>   [Hrsg.]
Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts / Salon — Tome premier.1808 [Cicognara Nr. 3401-22-1]

Seite: 30
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba_salon1808_1/0042
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 3o )

foire, la moins nombreuse des trois, est cepen-
dant la plus apparente, à cause de la dimen-
sion des objets dont elle se compose.

On trouve dans le Catalogue une liste de
41 o artistes exposans : on y remarque5odames 5
quelques - unes d’entre elles ont produit des
ouvrages dont s'honorerait l’homme le plus
fier de son sexe.

du Salon, nous avons senti l’impossibilité de
réunir dans un seul volume, tous ceux qui
méritent d’être publiés 3 mais forcés de n’en
admettre qu’un certain nombre, nous avons,
autant que possible, varié les genres et étendu
la liste des artistes cités. Dans tous le cas,
nous croyons être à l’abri d’un reproche très-
grave, tel que celui d’avoir omis quelque mor-
ceau capital, ou d’avoir présenté à nos lec-
teurs quelque ouvrage indigne de leur atten-
tion : nous avons cherché à concilier l’intérêt
de l’art et les convenances particulières.

Comme il sera également fait mention des
ouvrages dont on n’aura pas donné la gravure,
le lecteur éloigné de Paris puisera dans notre
recueil, une connaissance assez étendue de l’état
actuel des beaux arts en France, pour s’en for-
mer une idée exempte de prévention.

Les planches de ce volume ne seront point
loading ...