Musée et l'Ecole Moderne des Beaux-Arts <Paris>   [Hrsg.]
Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts / Salon — Tome premier.1808 [Cicognara Nr. 3401-22-1]

Seite: 35
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba_salon1808_1/0048
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 35 )

« de justice. Derrière lui, le prince de Neuchâtel,
« habillé de la même manière, porte sur un coussin
“ une globe surmonté d’une croix.

« Sur la même ligne est le prince de Bénévent,
v coifsé d’un chapeau à la Henri IV, et portant un
« manteau décoré du grand ordre de la Légion-d’hon-
« neur. A sa droite est le vice-roi d’Italie , appuyé
« sur son sabre. On voit près de lui le grand-écuyer,
« portant une plume blanche à sa coiffure ; près de
« ce dernier , le prince de Ponte-Corvo j en avant
« de ce prince, le cardinal Fesch, ayant un prêtre
« à ses côtés. Derrière ce groupe sont des prêtres
« italiens , dont l’un porte un vase, et plus bas deux
« enfans de chœur portant l’encensoir.

« On voit, au milieu du tableau, un évêque qui
« porte la croix j il est mitré et en chape. A sa droite
<• est le grand-duc de Berg (t) portant un coussin de
« velours , sur lequel était la couronne que S. M. va
« poser sur la tête de son auguste épouse. A sa droite,
« et derrière lui, sont le maréchal Serrurier, le maré-
« chai Moncey, le maréchal Bessières, et le grand-
« maître des cérémonies, coiffés à la Henri IV. A la
« gauche du grand-duc de Berg, le général sénateur
« d’Harvilie, le trésorier-général de la maison de S. M.

« L’archevêque de Paris est assis , et accompagné de
« ses deux vicaires-généraux. Derrière eux est le
« général Junot, appuyé sur son sabre ; devant lui,
« la reine de Naples -, à côté d’elle, la reine de IIol-

(i) Aujourd’hui roi de Naples. On a désigné dans cette notice
les illustres personnages avec les titres qu’ils avaient à l’épeque de
l’exposition du tableau.
loading ...