Musée et l'Ecole Moderne des Beaux-Arts <Paris>   [Hrsg.]
Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts / Salon — Tome premier.1808 [Cicognara Nr. 3401-22-1]

Seite: 36
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba_salon1808_1/0049
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 36 )

« lande, tenant son fils par la main; la princesse
« Bacciochi, la princesse Borghèse, la grande-du-
« chesse de Berg, le roi de Naples et le roi de Hol-
« lande. Derrière les srères de S. M. sont le maréchal
« Lefèvre, le maréchal Kellermann, le maréchal
« Pérignon; plus haut sont les chambellans.

« Au-dessus des reines de Naples et de Hollande,

« on voit le grand-maréchal du palais Duroc ; à sa
« gauche, et au milieu des chambellans, est le préfet
« du palais impérial.

« Au milieu , on aperçoit trois tribunes : Madame,

« mère de l’Empereur, occupe la première, ayant à
« sa droite madame la maréchale Soult, et à sa gauche
« madame de Fontanges ; derrière elle , M. de Cossé-
« Brissac ; à côté de lui, M. de la Ville. Derrière ma-
« dame la-maréchale Soult est M. de Beaumont.

« La seconde tribune est occupée par plusieurs
« hommes célèbres dans les sciences et dans les arts :
« l’auteur du tableau s’y est représenté debout, des-
« sinant sur des tablettes.

« Dans la troisième tribune, et dans celle qu’on
« aperçoit au-dessus de l’autel, sont différentes per-
« sonnes du public qui y ont été admises. »

Le tableau a trente pieds de large sur dix-neuf pieds
de haut.

Quoique le format de ce volume ne nous ait pas
permis d’étendre la dimension de la gravure du Cou-
ronnement au-delà d’une planche quadruple, les figures
principales y sont d’une assez grande proportion pour
qu’on puisse en saisir l’ensemble et le dessin. On a eu
soin d’en tenir le trait léger, afin de conserver la
finesse des détails. Ceux qui ont vu le tableau retrou-
loading ...