Musée et l'Ecole Moderne des Beaux-Arts <Paris>   [Hrsg.]
Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts / Salon — Tome premier.1808 [Cicognara Nr. 3401-22-1]

Seite: 55
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba_salon1808_1/0083
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 55)

Planche vingt-troisième. — Statue de S. M. VEmpereur
et Roi Napoléon Ier ; par M. Chaudet.

Cette magnifique statue en marbre, due au ciseau
de l’un des plus habiles sculpteurs de notre école ,
est le premier monument de ce genre élevé à la gloire
du libérateur de la France.

Napoléon, représenté debout, tient dans sa main
droite le code des lois civiles. L’autre est cachée sous
un ample manteau , noblement drapé, qui ne laisse
à découvert que la jambe gauche, le bras droit et
une partie de la poitrine. Le front du héros est ceint
du diadème et d’une couronne de lauriers. On aper-
çoit le haut du baudrier , d’où pend un glaive
dont la partie inférieure est seule visible. Cette belle
figure, dont l’exécution mâle et correcte répond à la
dignité de la pensée, orne la salle des séances du
Corps législatif. Elle ne pouvait faire partie de l’ex-
position.

Nous saisissons l’occasion de placer ici la notice
succincte des principaux ouvrages de M. Chaudet ,
selon la date de leur exécution.

Un bas-relies en pierre, représentant le dévouement
à la patriej un groupe colossal, en plâtre, du même
sujet. Ces deux monurnens ornent le pérystile du Pan-
théon.

Cyparisse, statue de grandeur naturelle; le berger
Forbas détachaut le jeune (Edipe dè l’arbre auquel il
avait été suspendu ■ la statue de l’Amour, de grandeur
naturelle. L’au teur exécute en marbre ces trois modèles.
loading ...