Musée et l'Ecole Moderne des Beaux-Arts <Paris>   [Hrsg.]
Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts / Salon — Tome premier.1808 [Cicognara Nr. 3401-22-1]

Seite: 64
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba_salon1808_1/0098
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
C 6-É )

Planche trentième. — Alexandre soulageant un de ses
Soldats. Tableau par M. Lemire jeune.

Au milieu d’une marche, dans des montagnes cou-
vertes de neige , Alexandre s’étant arrêté derrière son
armée , rencontre un simple soldat qui succombe de
froid et de fatigue : ému de compassion, il le prend
dans ses bras, et le porte lui-même près d’un seu que
d’autres soldats ont allumé.

Ce trait d’humanité a sourni à l’artiste le motis
d’un groupe intéressant. Le mouvement des deux fi-
gures est naturel et bien senti ; la tête d’Alexandre
a beaucoup de noblesse, et rappelle les traits d’un
buste antique que l’on regarde comme le portrait de
ce prince.

Les nus de ce tableau sont dessinés dans un grand
goût ; les formes coulantes et dégagées de détails in-
dividuels indiquent l’école deM. Régnault. Le manteau
d’Alexandre et celui du soldat sont largement ajustés.
On remarque dans cet ouvrage un ton suave, une
touche ferme, légère et soignée.

M. Lemire jeune a reçu de la part de S. M. l’Em-
pereur une médaille d’encouragement,
loading ...