Musée et l'Ecole Moderne des Beaux-Arts <Paris>   [Hrsg.]
Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts / Salon — Tome premier.1808 [Cicognara Nr. 3401-22-1]

Seite: 105
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba_salon1808_1/0166
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
C i°5 )

Planche soixante-septième. — Statue en marbre de
S. A. I. Madame, mère de l'Empereur, par M. Canova.

En exposant cette belle statue, aussi remarquable
par la noblesse du style, par la sagesse et la sim-
plicité de l’attitude, que par la vérité de la ressem-
blance et la franchise du ciseau , M. Canova vient de
prouver qu’il sait varier, quand il lui plaît, le ca-
ractère de ses productions et le mode de leur exé-
cution.

Lorsque nous nous sommes permis , dans le cours
de ce volume, quelques observations critiques sur
un autre ouvrage de M. Canova, conçu et exécuté
dans un système bien différent de celui-ci (1), nous
n’avons eu en vue que la gloire de l’art et celle de
l’artiste. C’est avec la même sincérité et le même zèle
que nous lui rendons ici le tribut d’éloges qui lui
est dû.

Au premier aspect, on pourrait prendre la statue
de Madame mère pour une imitation de la statue an-
tique d’Agrippine, épouse de Germanicus, mais à
l’examen ou reconnaît qu’elle n’en est qu’une vague ré-
miniscence, et le monument ancien est si connu , que
l’on ne pourrait soupçonner aucun artiste d’avoir mé-
dité un semblable plagiat. Au surplus, les deux mor-
ceaux diffèrent en plusieurs points essentiels , tels que
le mouvement des jambes , la coiffure, l’ajustement et
le jet des draperies. Si l’on saisait un crime à M. Ca-
nova d’avoir emprunté le motif de sa statue d’un mo- /

nument antique , quelques artistes de nos jours ,
même parmi les plus habiles , ne seraient pas exempts
d’un pareil reproche. Mais dans les beaux-arts comme
dans les lettres , certaines imitations ont sait quelque-
fois oublie les compositions originales.

La tête de la statue deMadameMère est d’un grand ,
caractère, et d’un beau travail ; on eût peut-être désiré
des formes plus soutenues dans le bras droit, et un
peu plus de légèreté dans les doigts.

(i) Planche quarante-unième, page Si,

I.

16.
loading ...