Musée et l'Ecole Moderne des Beaux-Arts <Paris>   [Hrsg.]
Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts / Salon — Tome premier.1808 [Cicognara Nr. 3401-22-1]

Seite: 110
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba_salon1808_1/0175
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 110 )

Planche soixante-douzième. — Dédale et Icare; Bas-
relies qui a remporté le grand-prix de sculpture en
1808; par M. Rutxliiel, élève de M. Houdon.

Dédale, réfugié en Crète, à la cour deMinos , ayant
savorisé les amours criminelles de Pasiphaé, fut en-
fermé, avec son fils Icare, dans le labyrinthe qu'il
avait construit lui-même. Alors il fabriqua des ailes
semblables à celles des oiseaux, et les ayant attachées
avec de la cire à ses épaules et à celles de son fils , il
se mit en liberté. Mais Icare prit un vol trop élevé ;
ses ailes se sondirent, et il tomba dans la mer Egée,
où il se noya.

Les figures de ce bas-relief ont environ quatre pieds
de proportion. Le goût avec lequel il est exécuté pro-
met un statuaire de plus à notre école. M. Rutxliiel,
quoique étranger, sera réclamé par la France, puis-
qu’il y a formé ses talens.

Fin de la seconde partie et du premier volume.
loading ...