Musée et l'Ecole Moderne des Beaux-Arts <Paris>   [Hrsg.]
Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts / Salon — Tome second.1808 [Cicognara Nr. 3401-22-2]

Seite: 9
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba_salon1808_2/0015
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
(9)

Planche quatrième.— Télémaque dans Vile de Calypso
Tableau par M. Bourdon.

Vénus, irritée du mépris que Mentor et Télémaque
avaient montré pour le culte qu’on lui rendait dans
l’île de Cypre , en fit des plaintes amères à Jupiter.
Le père des dieux , sans vouloir lui découvrir que
Minerve , sous les traits de Mentor, avait sauvé le fils
d’Ulysse, lui permit de se venger de ces deux hommes.
Vénus , accompagnée de l’Amour , descendit dans l’île
de Calypso , se présenta à la déesse, et lui cachant
ses véritables desseins , laissa son fils auprès d’elle.

« L’Amour demeura entre les bras de Calypso.
« Quoique déesse, elle sentit Ja flamme qui coulait
« déjà dans son sein. Pour se soulager, elle le donna
« aussitôt à la nymphe qui était auprès d’elle ,
« nommée Eucharis. Mais hélas ! dans la suite, com-
« bien se repentit-elle de l’avoir sait ! D’abord rien
« ne paraissait plus innocent, plus doux, plus aimable,
« plus ingénu et plus gracieux que cet enfant. A le
« voir enjoué , flatteur, toujours riant, on aurait cru
« qu’il ne pouvait donner que du plaisir ; mais à peine
« s’était-on fié à ses caresses, qu’on y sentait je ne
« sais quoi d’empoisonné. L’enfant malin et trompeur
« ne caressait que pour trahir, et il ne riait jamais
« que des maux qu’il avait saits ou qu’il voulait saire.
« Il n’osait approcher de Mentor , dont la sévérité
« l’épouvantait. Il sentait que cet inconnu était invul-
« nérable, en sorte qu’aucune de ses flèches n’aurait
« pu le percer. Pour les nymphes, elles sentirent bien-
« tôt les feux que cet enlant trompeur allume -, mais
« elles cachaient avec soin la plaie profonde qui s’en-
« venimait dans leurs cœurs.
loading ...