Musée et l'Ecole Moderne des Beaux-Arts <Paris>   [Hrsg.]
Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts / Salon — Tome second.1808 [Cicognara Nr. 3401-22-2]

Seite: 22
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba_salon1808_2/0034
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
C 22 )

Planche treizième. — Portrait en pied de S. A. T.

madame la princesse Borghèse ; Tableau, par

M. Robert Lefèvre.

Ce portrait, dont l’auteur jouit depuis long-temps
et à juste titre d’une réputation distinguée , est un des
plus agréables et des mieux peints de l’exposition.
L’artiste a su rendre la grâce et la finesse qui brillent
dans les traits de S. A. I. Ce mérite d’une ressemblance
parfaite , que M. R. Lefèvre saisit toujours avec une
supériorité qu’on ne peut lui contester , est encore
relevé par la fraîcheur du coloris, la vigueur d’effet,
la beauté des draperies, et l’accord harmonieux de
tous les accessoires.

Nous osfrons dans ce recueil un seul tableau de
M. R. Lefèvre ; nous aurions pu étendre notre choix
mais forcés de le restreindre , nous aimerons à citer
du moins ceux que le public a le plus particulièrement
remarqués. Tels sont les portraits en buste de l’Em-
pereur et celui de Madame, mère de S. M. I. $ ceux
du ministre du trésor public ; de M. Lebrun de Roche-
mont , sénateur y de M. le colonel Lebrun; de M. Denon,
directeur-général des Musées ; enfin celui de l’auteur
lui-même.

Ces portraits ont obtenu tous les susfrages, non seu-
lement pour leur étonnante fidélité ,mais encore pour
la force et la vivacité du coloris. Les têtes ont beau-
coup de relief, et la touche en est large et moelleuse.

Le portrait de la princesse Borghèse a été peint
pour S. M. l’Empereur.
loading ...