Musée et l'Ecole Moderne des Beaux-Arts <Paris>   [Hrsg.]
Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts / Salon — Tome second.1808 [Cicognara Nr. 3401-22-2]

Seite: 33
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba_salon1808_2/0055
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
C 53 )

Planche vingt-troisième et vingt-quatrième. — Portrait
de S. M. l'Empereur et Roi dans son intérieur ; Ta-
bleau , par M. Garnier.

Si ce tableau , qui fait partie cle la collection or-
donnée par le gouvernement, est considéré comme un
simple portrait, le cadre paraîtra trop étendu , et il
fallait tout le talent de l’artiste pour le remplir d’une
manière convenable et satissaisante. S'il est mis au
rang des compositions historiques , on peut objecter
qu’il n’ossre pas une action précise , un sujet déter-
miné Néanmoins le haut rang du personnage qui y
est représenté méditant sur les glorieux événemens
d’un règne , dont les traits principaux ont fourni la
matière des tableaux nombreux qu’on a cités précé-
demment , peut bien motiver cette dernière classifi-
cation; et si, dans cette supposition , l’on regrette
que le peintre n’ait pas introduit dans son tableau
quelques autres figures accessoires , on doit présumer
qu’il n’a pas eu la liberté d’étendre son programme.
Quant à la dimension du tableau, elle a été néces-
sairement déterminée par celle des autres morceaux
de la même suite, dont chacun a douze pieds de hau-
teur sur une largeur relative à l’étendue du sujet.

L’Empereur est représenté debout, légèrement ap-
puyé sur une table couverte de cartes géographiques.
Plus loin, devant une autre table, un secrétaire du
cabinet attend les ordres de S. M., et se tient prêt à
écrire sous sa dictée.

Le sond du tableau offre un ordre d’architecture

.5

a.
loading ...