Musée et l'Ecole Moderne des Beaux-Arts <Paris>   [Hrsg.]
Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts / Salon — Tome second.1808 [Cicognara Nr. 3401-22-2]

Seite: 60
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba_salon1808_2/0099
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 6o )

Planche quarante-cinquième et quarante-sixième. — Le

Passage du pont du Danube ; Tableau par M. Le-

lliière.

Le 2?, brumaire an 14,1e prince Murat, le maréchal
Larmes et le général Bertrand, à la tête de plusieurs
régimens de cavalerie et d’infanterie, passèrent le pont
du Danube qui estau-delà de Vienne. Cette affaire est
remarquable en ce que le passage s’esfectua sans coup
férir. Pendant quelque pourparlers entre le généraux
français et autrichiens, les troupes françaises s’avan-
caient toujours. Un canonnier autrichien voulut mettre
le seu à un canon ; le maréchal Lannes lui saisit le
bras et retourna la pièce. Des artificiers voulurent en
Vain mettre le feu au pont, ils en surent empêchés, et
l'armée passa.

Le Salon venait d’être fermé lorsque ce tableau ,
commandé par le gouvernement, fut envoyé de Rome,
où l’auteur réside depuis deux ans en qualité de di-
recteur de l’académie de France. Il n’a pu être offert
à l’exposition publique.

Nous avions obtenu de M. le directeur-général du
Musée la permission de le faire dessiner; mais à peine
cette opération a-t-elle été terminée que le tableau
a été envoyé à sa destination , avant que nous ayons
pu le voir et en saire l’examen. Cette circonstance
nous prive de l’avantage d’en rendre compte.

Mais l’inspection de la planche ne laisse aucune
équivoque sur la disposition du sujet; et sous le rap-
port. de l’exécution, ceux qui ont vu les ouvrages de
M. Lethière , sauront bien préjuger le mérite de
celui-ci.
loading ...