Musée et l'Ecole Moderne des Beaux-Arts <Paris>   [Hrsg.]
Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts / Salon — Tome second.1808 [Cicognara Nr. 3401-22-2]

Seite: 65
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba_salon1808_2/0110
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 65 )

Planche cinquante-unième. — La paix de Tilsilt •

Médaille pnrM. Drozj Le passage du Saint-Bernard,

Médaille par M. Dubois.

La première de ces deux médailles a été frappée
pour consacrer la mémoire des conférences qui ont eu
lieu sur le Niémen , entre l’empereur Napoléon et
l’empereur Alexandre , quelques jours avant le traité
de paix de Tilsitt. Elle représente la figure d’un sseuve
( le Niémen ), tenant en main la baraque des Consé-
rences. A ses pieds croît un olivier , symbole de la
paix. Le revers représente les têtes des empereurs
Napoléon et Alexandre , et celle du roi de Prusse ,
les trois souverains entre lesquels la paix sut conclue.

La seconde médaille est frappée en mémoire du pas-
sage du S.-Bernard par l’armée française. Le premier
consul, parti de Paris le 16 ssoréal an 8 (6 mai 1800),
avait rejoint à Dijon l’armée de réserve , et était venu
camper dès le 24 ssoréal au hameau de Saint-Pierre, au
pied du grand Saint-Bernard. Trois jours après , il fit
gravir l’artillerie sur cette haute montagne, dans des
troncs d’arbres creusés exprès pour recevoir les pièces
de canon.

La Victoire est posée sur une pièce de canon ainsi
arrangée,et traînée par deux chevaux.

Le revers , dont nous ne donnons pas ici la gravure ,
représente un trousseau de clefs , allusion à la reddi-
tion des villes et châteaux de Turin, Coni, Savone ,
Ceva, Gênes, Alexandrie , Tortone , Arona , Plaisance,
Milan, Pizzigitone , et le fort d’Urbin , reddition qui
fut le résultat de la bataille de Marengo.

4-

9
loading ...