Musée et l'Ecole Moderne des Beaux-Arts <Paris>   [Hrsg.]
Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts / Salon — Tome second.1808 [Cicognara Nr. 3401-22-2]

Seite: 79
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba_salon1808_2/0138
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
C 79 )

Planche soixante-cinquième. — Vue prise à Palestrine ;
par M. Ber tin.

Palestrine , petit ville située à huit lieues de Rome
et à quatre de Tivoli et de Frascali , est selon toute
apparence l’ancienne Prœneste des Romains, dont Vir-
gile fait remonteiTorigine avant la fondation de Rome:
il lui donne pour fondateur Cœculus, fils de Vulcain.
Quoi qu’il en soit, cette ville est de la plus haute an-
tiquité. Elle était située sur une montagne. Marius y
fut assiégé par Sylla. Marius se réfugia dans une ca-
verne , et décidé à se donner la mort avec Pontius
Télésinus , ils mirent l’épée à la main l’un contre
l’autre. Télésinus fut tué, Marius ne sut que blessé,
et se fit achever par un esclave. Sylla passa tous les
habitans au fil de l’épée, ou les fit mourir dans les
tourmens les plus horribles. Cet homme sanguinaire
éleva à Prœneste un magnifique temple à la Fortune :
on en voit encore les vestiges.

Une partie de ces ruines a servi à la construction
de l’édifice qui se voit dans le paysage dont nous don-
nons ici la gravure.

On conserve au palais Barberini à Rome une partie
de la mosaïque qui formait le pavé du temple de la
Fortune. Elle représente l’enlèvement d’Europe, L’abbé
Barthélemi en a donné la description. Quelques sa-
vans prétendent que Palestrine n’est pas au même
lieu qu’était autrefois Prœneste, dont ils placent les
ruines sur une montagne voisine.

La ville actuelle, qui est peu considérable , et qui a
cependant un évêché , appartenait autrefois aux Co-
lonesj elle fut dévastée , durant les guerres civiles, par
Bonifiace YIII. En i432,le pape Eugène la fit détruire
de fond en comble. Elle fut rebâtie depuis, et retourna
pour quelque temps à ses anciens maîtres.
loading ...