Musée et l'Ecole Moderne des Beaux-Arts <Paris>   [Hrsg.]
Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts / Salon — Tome second.1808 [Cicognara Nr. 3401-22-2]

Seite: 85
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba_salon1808_2/0150
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 85 )

Planche soixante-onzième. — Vue prise à Naples dans
l'une des grottes du Pausilippe , près du palais de la
reine Jeanne ; par M, Turpin de Crissé.

Pausilippe, colline célèbre, située le long du bassin
de Naples, du côté du couchant, offre l’aspect le plus
riant. Elle est couverte de belles maisons et de jardins
toujours verts , que la situation de la montagne met
à couvert des vents du midi.

Ce qu’elle offre de plus singulier est le chemin
creusé au travers le roc , et connu sous le nom de
Grotte du Pausilippe. Il a neuf cent soixante pas de
longueur, sur trente pieds de largeur et cinquante de
hauteur. On croit que cet immense ouvrage , dont
l’origine est inconnue , sut entrepris pour abréger le
chemin de Pouzzol à Naples.

L’auteur du tableau dont nous donnons ici la gra-
vure , M. Turpin de Crissé , en a exposé quelques
autres qui , de même que celui-ci , sont concevoir
sur ce jeune artiste les plus heureuses espérances. On
trouve dans ses ouvrages un bon goût de composition
et de dessin , des effets piquans , et le sentiment
du coloris , pour lequel il ne laisse à desirer qu’un
peu plus de transparence et d’harmonie. Les bornes de
cet article ne nous permettent que d’indiquer ici ses
autres tableaux, fruits d’un assez long séjour en Italie.

Vue prise à Civita Castellana. ( Elle appartient à
S. M. l’Impératrice.)Yue du temple d’Anlonin et Faus-
tine à Rome. Vue prise dans l’intérieur du Colisée.
Cour et portique de la maison de Michel-Ange à Piome.
Un effet du soir, à Tivoli.
loading ...