Musée et l'Ecole Moderne des Beaux-Arts <Paris>   [Hrsg.]
Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts / Salon — Tome second.1808 [Cicognara Nr. 3401-22-2]

Seite: 98
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba_salon1808_2/0164
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 9» )

Les dessins de M. Moreau ont toujours attiré l’at-
tention des connaisseurs. La longue réputation de cet
artiste semble rajeunir chaque année , et son talent
recouvrer des sorces nouvelles. On a vu avec intérêt
des dessins très-soignés de MM. Lebarbier , Monsiau,
et Lafitte. Tous ces ouvrages sont destinés à être gravés
pour orner des éditions de prix.

Après avoir cité les dessins historiques de madame
Giacomelli et de M. Marley , ceux de paysages de
MM. Coste et Wartel, d’histoire naturelle par MM. Bes-
sa,Huëtet de Wailly , enfin les tableaux de sseurs de
MM. Yandaël et Vanspaëndonck , nous croyons avoir
désigné dans chaque genre, les objets les plus agréables
au public ; si nous avons fait quelque omission, elle
est involontaire.

cabinet de M. Knoll, conseiller de présecture, et qu’on présume
être également de la main de Raphaël. Ce dernier n’est pas ceintré
comme celui du Musée , et présente quelques changemens dans le
paysage.
loading ...