Musée et l'Ecole Moderne des Beaux-Arts <Paris>   [Hrsg.]
Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts / Salon — 1810

Seite: 21
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba_salon1810/0030
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 21 )

sl ’i1 ■■■. :.t:—.-"’r-m'. J..

Planche septième. —■ S. M. haranguant l'armée avant

la bataillé des Pyramides • Tableau de M. Gros.

L’instant est celui où S- M. prononce ces paroles s
Du haut de ces monumens , quarante siècles nous con-
templent.

L’Empereur est ù la tête de son armée, prêt à livrer
une bataille décisive en présence de ces monumens
célèbres, dont suivant l’expression du Virgile fran-
çais,

La masse indestructible a satigue le Temps.

Frappé des plus grands souvenirs, il embrasse dans
son esprit toutes les révolutions du passé, les compare
avec les grands événemens qu’il dirige, avec les hautes
destinées que l’avenir promit à son génie et à sa for-
tune, et il éprouve ce profond enthousiasme que les
grands hommes seuls savent communiquer à tout ce
qui les environne.

M. Gros a bien saisi le mouvement et l’intention
de S. M. ; le geste de l’Empereur est noble et expres-
sis, il explique le sujet au premier coup-d’œil. A
gauche, sur un cheval brun , au premier plan, est S. M.
le roi de Naples. Quelques-uns des autres personnages
sont peints d’après nature. Tous sont disposés avec
art, et contribuent à donner un grand mouvement à
la composition.

On remarque sur le devant du tableau un groupe
de trois guerriers, un Egvptien , un Maure et un
Ethyopien mortellement blessés. Les deux premiers
paraissant implorer la clémence de S. M. Cette pen-
loading ...