Musée et l'Ecole Moderne des Beaux-Arts <Paris>   [Hrsg.]
Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts / Salon — 1810

Seite: 29
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba_salon1810/0044
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 29 )

vement, des proportions et des sormes du cheval. Il
est perdu dans ce groupe de villageois; et sans la
tête du cheval qu’on aperçoit près de la bordure, à
droite, on ne soupçonnerait pas qu’il y en eût un
dans le tableau.

Si nos observations paraissaient un peu rigoureuses
aux nombreux partisans de cette agréable composition,
nous pourrions répondre qu’un ouvrage qui mérite
des éloges peut supporter la critique.

M. Berthon a exposé au Salon un seul portrait,
celui de S. A. I. et R. l’archiduc Charles.
loading ...