Musée et l'Ecole Moderne des Beaux-Arts <Paris>   [Hrsg.]
Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts / Salon — 1810

Seite: 30
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba_salon1810/0045
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 3o )

Flanche quatorzième. — Hippolyte exilé par son père ;

Tableau de M. Bordier.

A peine sorti des portes de Trézène, le fils de
Thésée est attaqué par un monstre marin envoyé par
Neptune; tous ses gardes fuient.

Hippolyte lui seul, digne fils d’un héros,

Arrête ses coursiers, saisit ses javelots ,

Pousse au monstre , et d’un dard lancé d’une main sure, etc.

Ce tableau, début d’un artiste formé à une excel-
lente école, est d’un heureux augure, et c’est le motif
qui nous l’a fait insérer dans de recueil.

Composé dans une proportion fort au-dessus de na-
ture, et placé pour cette raison à une très-grande
élévation, il ne peut être jugé sur la manière dont les
détails sont rendus; mais rien n’empêche d’en ap-
précier l’ensemble. La pose d’Hippolyte, quoiqu’un
peu académique, est d’un grand caractère; et tous
les accessoires répondent à la figure, où l’on remarque
néanmoins de légères incorrections de dessin. A la
seule inspection du trait gravé joint à cet article, on
pourrait croire qu’il y a un peu de désordre dans la
composition , de papillotage dans l’effet. On serait
détrompé à la vue du tableau, un ton ferme, nourri
et assez harmonieux, en enchaîne les différentes par-
ties, et l’œil s’y repose avec plaisir.
loading ...