Musée et l'Ecole Moderne des Beaux-Arts <Paris>   [Hrsg.]
Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts / Salon — 1810

Seite: 46
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba_salon1810/0069
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 46 >

Planche vingt-septième. — Mort de Gaul, ami d'Ossian;

Tableau de M. Belloc.

« Gaul, fils de Morni et chef de Strumon, étant
allé seul sur une côte ennemie , succomba sous le
nombre. Evircoma, son épouse , s’est embarquée avec
Ogal, leur ensant, pour aller au-devant de lui. Elle
i’a trouvé mourant; et après avoir pansé ses bles-
sures, elle s’efforçe de le ramener à Strumon, dans
son esquif. »

Cette srivole et nombreuse portion du public qui
ne juge le plus souvent un ouvrage que d’après la
réputation de l’auteur, a peu remarqué celui-ci. Il
ne faut pas s’en étonner, c’est le début d’un jeune
peintre. L’aspect du tableau est sombre et austère,
car c’est un esfet de nuit ; et pour surcroît de dé-
faveur, il est placé fort haut dans la salle d’exposi-
tion. Que de motifs de prévention contre un ouvrage
qui n’a point eu de prôneurs. Cependant le mérite
réel de cette composition, et plus encore ce qu’elle
promet, n’a pu échapper aux yeux des connaisseurs.
On y remarque un bon style, un dessin large et assez
correct, une grande fermeté de masses, un vif senti-
ment d’expression générale.

Quant aux détails, dont il est impossible de saisir
d’aussi loin la précision et l’exécution , s’ils répondent
au grandiose de l’ensemble , l’auteur est digne de fé-
licitations et d’encouragemens. Mais nous l’invitons à
traiter, après celui-ci, quelque autre sujet éclairé de
loading ...