Musée et l'Ecole Moderne des Beaux-Arts <Paris>   [Hrsg.]
Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts / Salon — 1810

Seite: 50
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba_salon1810/0076
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 5o )

Planche trentième. — La Mort du général Colbert ;

Tableau de M. Schnetz.

L’instant choisi par l’artiste est celui où le général
Colbert, placé surson séant, et voyant la déroute des
Anglais , prononce ces dernières paroles : « Ma mort
« est digne d’un soldat de la Grande-Armée, puis-
u qu’en mourant je vois fuir les derniers et éternels
« ennemis de ma patrie ». La notice du Salon ne
contient pas d’autres détails sur ce sujet, dont les di-
verses circonstances ne sont pas assez présentes à
notre mémoire pour que nous puissions en ajouter
quelqu’une à cette simple explication.

La composition de ce tableau a été remarquée
parmi celles du genre historique moderne , sous le
rapport de la distribution des masses et de la dé-
gradation des plans. Le ton général eu est un peu
triste et égal; ce défaut ne tient peut-être pas moins
à la teinte monotone du costume des personnages,
qu’au coloris particulier du peintre. Il est difficile , à
la distance où est placé le tableau, d’en juger les
détails, On croit s’apercevoir néanmoins qu’ils sont
généralement soignés, et que ce premier ouvrage de
M. Schnetz promet un artiste de plus à notre école.

£
loading ...