Musée et l'Ecole Moderne des Beaux-Arts <Paris>   [Hrsg.]
Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts / Salon — 1810

Seite: 56
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba_salon1810/0088
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
Planche trente-sixième. —*■ Psyché ; statue en marbre,
par M. Milhomme.

Cette jolie statue, d’un style suave et gracieux,
représente Psyché appuyée contre un piédestal, et
ayant à ses pieds le poignard avec lequel ses sœurs
lui ont conseillé d’arracher la vie à son époux.

L’auteur de la statue n’a pas indiqué dans la notice
du Salon le moment qu’il a choisi pour motiver
son sujet. Mais l’attitude de Psyché, son air pensif,
et le mouvement qu’elle paraît faire pour se dé-
pouillerde son dernier vêtement, semblent annoncer
-que l’auteur a eu l’intention de saisir l’instant où
cette jeune princesse se dispose à aller trouver son
époux plongé dans les douceurs du sommeil.

La statue de Psyché a été exécutée en marbre à
Rome, et appartient au gouvernement.
loading ...