Musée et l'Ecole Moderne des Beaux-Arts <Paris>   [Hrsg.]
Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts / Salon — 1810

Seite: 74
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba_salon1810/0118
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 74 )

Planche cinquante-deuxième. — Suzanne surprise par
les Vieillards ; Statue par M. Beauvallet.

Cette statue , modèle en plâtre , de grandeur natu-
relle, ne représente pas plutôt Suzanne qu’une nym-
phe ou toute autre femme surprise au bain. La pré-
sence des vieillards pourrait seule indiquer le sujet de
Suzanne. Nous n’imaginons pas pour quel motif l’ar-
tiste a donné cette dernière dénomination à sa statue
ainsi isolée , et que ne distingue aucun accessoire par-
ticulier.

Une figure du genre de composition de celle de
M. Beauvallet serait convenablement placée dans
un jardin ; mais comme il n’est guère d’usage d’y
introduire des sujets de l’histoire sacrée , peut-être
faudrait-il la désigner simplement comme une nym-
phe surprise au bain.

Ce modèle a du mouvement et de bonnes propor-
tions -, il serait susceptible de recevoir à l’exécution
la grâce et la pureté des formes.
loading ...