Musée et l'Ecole Moderne des Beaux-Arts <Paris>   [Hrsg.]
Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts / Salon — 1810

Seite: 79
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba_salon1810/0126
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 79 )

sait ressortir et détacher en vigueur la figure princi-
pale , dont le mouvement est noble et expressif. L’arbre
sous lecpiel est assis le guerrier protecteur delà France
est touché avec fermeté et facilité ) le ton en est obs-
cur, et donne de la profondeur aux plans éloignés. Si
les détails de ce tableau , placé à une grande hauteur
au Salon , répondent à l’ensemble , l’auteur est d’au-
tant plus recommandable qu’il paraît ne suivre les
traces d’aucun autre peintre , et ne se livrer qu’à sa
propre inspiration.

Les figures sont de grandeur naturelle ; nous le ré-
pétons , l’effet général et le coloris annoncent un talent
distingué. Si ce morceau laisse quelque chose à dé-
sirer, ce n’est qu’un peu plus d’élégance dans le dessin
de la figure qui représente la France , et dont l’atli-
tude pourrait être plus heureusement développée.
loading ...